L’immonde boursouflure de graisse Mike Pompeo convoque la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne à Washington pour que nous acceptions de mourir pour Israël en Iran

0
498
Désolé les juifs, ce sera sans nous

Paru dans Démocratie Participative

L’ex-directeur de la CIA et actuel chef de la diplomation judéo-américaine Mike Pompeo, alias Jabba the Hutt, n’est pas du tout satisfait de l’accueil pour le moins glacial qu’a reçu en Europe la déclaration de guerre à l’Iran que représente l’assassinat de Soleimani.

Il s’est ouvertement dit « déçu » à notre sujet avant de déclarer que nous devions tous mourir pour Israël.

Pour situer cette pile de lard écoeurante, il a notamment déclaré que « Dieu » (Yahvé) avait envoyé Donald Trump pour « sauver Israël ».

Je n’invente rien, même la BBC l’a rapporté.

La bande de bouffeurs de hamburgers dégénérés qui occupe actuellement la Maison Blanche entend nous entraîner de force dans cette guerre contre l’Iran pour le compte des rabbins.

Les ministres des Affaires Étrangères britannique, français et allemand sont donc convoqués à Washington par ce gros tas de graisse dégueulasse pour « corriger le tir ».

Le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab doit rencontrer jeudi à Washington le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo et ses homologues français et allemand pour discuter de la frappe américaine qui a tué Qasem Soleimani

Ils ne vont pas « discuter » d’un fait qui appartient au passé.

Ils vont être menacés de représailles s’ils refusent d’appeler à la guerre totale contre l’Iran au moindre tweet délirant de Trump sur la nécessité de faire mourir des millions de goyim pour les juifs.

Trump et sa bande de rabbins sont cependant totalement isolés. Aux USA, sauf les vieux Boomers cérébralement affaiblis, personne ne veut d’une nouvelle guerre catastrophique au Moyen-Orient pour la gloire du peuple élu.

Même les Bushistes admettent que ça n’a aucune chance de réussite.

À ce stade, les États-Unis devraient chercher des moyens de désamorcer les choses, car aucun objectif stratégique américain n’est servi par un conflit prolongé avec l’Iran qui absorbe les ressources américaines. Quoi @realDonaldTrump faire ici dans l’intérêt du pays.

Ceci d’autant plus que Trump a fait campagne explicitement contre ce type de guerre.

Trump peut bien sûr se retrouver au milieu d’une nouvelle guerre mais sans aucune justification, sans soutien et en fait, sans but.

Il semble d’ailleurs que l’assassinat de Soleimani ait été suggéré comme l’option la « plus extrême » par le Pentagone parmi toute une série de cibles. Ce type de suggestions vise habituellement à convaincre un président de choisir l’option modérée.

C’est juste un moyen de dire, « ça, c’est le plus radical et le plus taré tandis que ça, c’est le plus logique. »

Sauf que Trump est un autiste clinique qui choisit ce qui peut faire le plus de buzz. Trump choisit ses cibles comme il choisit ses appartements sur un catalogue.

Il n’y a plus de sortie possible de ce concours de bite que Trump s’est imposé.

Peu importe ce que racontent les médias juifs, Soleimani était un héros national qui avait écrasé l’Etat Islamique en Irak et en Syrie et infligé une énorme défaite aux juifs dans la région.

Après avoir jeté l’Iran dans un pétage de plomb épique, Trump ne sait plus quoi faire.

Si ce n’est bombarder l’Iran encore plus extensivement, à commencer par les sites culturels perses qui doivent démanger les rabbins depuis quelques millénaires maintenant.

Trump est haï à l’étranger, peu importe les raisons, et la moitié des Américains veut le virer. Personne ne soutiendra son numéro en Iran, surtout en pleine procédure d’impeachment.

30 ans de guerre juives au Moyen-Orient ont écoeuré absolument tout le monde sur terre.

Bush n°2 ne trouvera aucune demande pour une guerre qui serait autrement plus difficile que l’Irak. L’Iran est 4 fois plus grand et deux fois plus peuplé, il est aussi infiniment plus solide et structuré. Sans parler du fait que cela entraînerait la mobilisation de 200 millions de chiites au Moyen-Orient contre les juifs et l’US Army.

Ceci dit, tout compte fait, c’est peut-être ce qu’il nous faut : une dernière guerre cataclysmique aboutissant à une déroute complète pour la machine judéo-terroriste qu’on appelle l’armée américaine.

En revanche, aucun Européen ne participera à ce suicide collectif yankee et Macron doit recevoir le message 5 sur 5.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !