88 000 suprématistes juifs remplissent le stade des Giants pour célébrer leur livre occulte de la haine

0
649

Paru dans Christians for Truth

Une foule de 88.000 juifs s’est réunie samedi au stade MetLife pour célébrer la lecture de l’ensemble du Talmud, un événement historique qui a attiré une forte présence policière après la récente vague d’attaques antisémites dans la zone métropolitaine :

L’événement de Siyum HaShas marque la fin des 7 ans et demi qu’il faut pour lire les 2 711 pages du Talmud de Babylone, la source de l’éthique et des lois pour les juifs orthodoxes. L’événement d’East Rutherford, N.J., est l’un de ceux qui célèbrent la revue religieuse de la couverture à la couverture, avec un événement qui s’est tenu récemment à Mexico et d’autres qui devraient avoir lieu ailleurs dans les prochaines semaines.
Plus de 50 organismes d’application de la loi, dont plus de 300 policiers en uniforme de l’État du New Jersey, ont monté la garde pendant l’événement, bien que la police n’ait signalé aucun incident pendant la journée.
Cette sécurité renforcée intervient après qu’un fou armé d’une machette ait piraté cinq hommes juifs lors d’une célébration de la Hanoukka dans la banlieue de New York la semaine dernière, et que deux tireurs aient tué trois personnes à l’intérieur d’un supermarché casher à Jersey City le mois dernier.
« Nous voyons ce qui se passe ici, toutes les attaques antisémites de la semaine dernière et dans les rues de New York », a déclaré le rabbin Daniel Wasserman, qui est venu de Pittsburgh dans l’État jardin. « Quelles que soient les raisons, je laisse ça aux politologues.»
« Mais la réalité est que, qu’il s’agisse de nous-mêmes ou de n’importe quel groupe ethnique, nous sommes ici. Nous sommes fiers. On ne va nulle part. Et ceci en est un parfait exemple. »
Le stade a accueilli plus de 78 000 spectateurs que les 78 000 habituellement accueillis par les Giants et les Jets, avec des arrivées en queue de peloton par une journée nuageuse avec des températures dans la trentaine. Les premiers arrivants ont mangé, bu et dansé sur le parking avant de se rendre à l’intérieur pour le principal événement spirituel.

Ce n’est pas une coïncidence si, il y a exactement 80 ans, presque au mois près, le Bund germano-américain a organisé un rassemblement au Madison Square Garden de New York pour montrer son soutien au miracle national-socialiste qui a sorti l’Allemagne des profondeurs du désespoir créé par la République de Weimar dominée par les Juifs.

Fritz Kuhn, le président du Bund allemand, a prononcé un discours d’ouverture dans lequel il a exposé à la foule de 22.000 partisans enthousiastes l’idée « dangereuse » et « haineuse » que les Etats-Unis devaient être dirigés par « des gentils blancs socialement justes ».

Tout comme avec le chiffre magique de « 6 millions » pour l’« Holocauste », les 88.000 Juifs Edomites officiels présents au stade des Giants étaient sans doute rabbiniquement déterminés à remplir une certaine signification occulte selon leur Gematria pour faire écho aux 80 ans du rassemblement du Bund.

Bien sûr, ils ne célébraient pas simplement le Talmud – ils étaient vraiment là pour célébrer le « triomphe » de la « volonté juive » de dominer non seulement l’Amérique mais toute la chrétienté, leur ennemi juré, ce que leur « saint » Talmud rend abondamment clair.

Il n’est pas étonnant qu’ils aient craint d’avoir besoin de 50 organismes de police différents pour les protéger, juste au cas où les goyim comprendraient ce qu’ils faisaient vraiment.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !