Épuration : Facebook supprime toute référence positive à Alain Soral

0
190

Paru dans E&R

Serait-ce sous la pression (ou sur les conseils) de Tristan Mendès France et de Stop Hate Money que Facebook passe la vitesse supérieure en terme de répression soviétique, pardon, libérale ? Quoi qu’il en soit, un cap est franchi dans la censure avec cette nouvelle mesure non officielle mais empiriquement vérifiée : toute référence positive à Alain Soral est désormais quasi instantanément supprimée du réseau social appartenant à Mark Zuckerberg (qui détient également Instagram et WhatsApp…).

Fin 2017, les pages Facebook d’Alain Soral, d’Égalité & Réconciliation et de Kontre Kulture étaient supprimées par le réseau social suite à des « signalements » et, bien sûr, sans explication valable. Fin 2019, le simple fait de faire mention d’« Alain Soral » de manière neutre ou positive vaut aux utilisateurs une suppression de la publication, voire une suspension temporaire de Facebook !

Les photos ou vidéos dans lesquelles apparaissent le Président d’E&R sont également « supprimées » !

Les comptes de Pierre de Brague, d’Au Bon Sens et de Prenons le maquis ont aussi été définitivement supprimés fin 2019 et début 2020. Sans explication concrète, cela va de soi.

Tout concorde vers une conclusion simple : ce n’est pas seulement un nouvel algorithme qui censure les termes « Alain Soral », mais bien une équipe « humaine » qui effectue un travail d’épuration virtuelle dans un but précis, celui de couper E&R de sa visibilité et du soutien de son public.

Quelques exemples

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite quenelle pour finir sur une bonne note !

 


Pour soutenir Alain Soral face aux persécutions,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

Soutenez le site E&R avec la Rédaction de combat !

 


Une bonne raison de rejoindre Alain Soral et E&R sur VKontakte !

 

Alain Soral :

E&R :

 

Et aussi sur Telegram !

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !

Les infos en primeur avec la newsletter GrandFacho.com !