La vérité est gagnante : Plus de 9 millions d’Italiens sont désormais convaincus que l’« Holocauste » n’a jamais eu lieu

0
949

Paru dans Christians for Truth

Un récent sondage en Italie a révélé qu’au cours des 15 dernières années, le nombre de personnes qui croient maintenant à juste titre que l’Holocauste n’a jamais eu lieu a été multiplié par cinq :

Plus de 15 % des personnes interrogées lors d’un sondage en Italie ont déclaré que l’Holocauste n’avait jamais eu lieu.
Les résultats font partie du rapport annuel d’Eurispes sur l’Italie, publié jeudi. Le sondage de l’organisation non gouvernementale sonde les opinions des Italiens sur un certain nombre de sujets, notamment la crédibilité du gouvernement, des médias et de l’histoire, y compris cette année l’Holocauste.
La prévalence du déni de l’Holocauste parmi les 1 120 adultes italiens interrogés est plus de cinq fois supérieure à celle de l’édition 2004, où 2,7 % des personnes interrogées ont déclaré que l’Holocauste n’avait jamais eu lieu.
Près de 24 % des personnes interrogées ont déclaré que les Juifs contrôlaient l’économie et les médias, et 26 % ont déclaré qu’ils contrôlaient la politique américaine.
Près des deux tiers ont indiqué que les cas récents d’antisémitisme sont isolés et n’ont aucune incidence sur la portée réelle de l’antisémitisme en Italie.
Environ 20 % sont d’accord avec cette affirmation selon laquelle beaucoup pensent que Benito Mussolini, allié et mentor d’Hitler et père du fascisme du XXe siècle, « était un grand leader qui n’a fait que quelques erreurs ».

C’est la preuve du triomphe du révisionnisme historique qui s’acharne sur la version officielle juive de la Seconde Guerre mondiale.  Et certains des plus éminents révisionnistes sont eux-mêmes juifs.

Les Juifs, comme ils le font toujours, ont surjoué avec l’Holocauste.

Le but de mentir sur l’Holocauste était à l’origine de l’utiliser pour générer la sympathie internationale afin de justifier la fondation de l’ersatz d’État d’Israël.

Après que les Juifs aient obtenu Israël, ils auraient dû laisser l’Holocauste s’effacer comme une relique de la propagande de guerre, mais au lieu de cela, ils l’ont utilisé comme une « carte de sortie de prison » chaque fois qu’un Juif, où que ce soit dans le monde, est accusé d’un crime.

Ils utilisent également l’Holocauste pour justifier les lois sur le « discours de haine » afin de faire taire toute critique à l’encontre des Juifs, où qu’ils soient dans le monde et pour quelque raison que ce soit.

Dans un accès de paranoïa, ils ont fait du déni de l’Holocauste un crime dans de nombreux pays, allant même jusqu’à jeter en prison une grand-mère de 91 ans pour avoir partagé des documents méticuleux indiquant que l’Holocauste n’avait pas pu avoir lieu.

Lorsque vous commencez à jeter des grands-mères en prison pour ne pas vous avoir cru, vos mensonges sont sous respirateur artificiel.

Tant de témoignages juifs sont si incroyables et absurdes que même les historiens juifs traditionnels doivent se défaire de beaucoup de ces « témoignages » qu’ils jugent « inexacts », comme les récits macabres et ridicules de Josef Mengele.

Et plus que toute autre chose, c’est Internet qui a contribué à détruire les fables juives sur lesquelles le château de cartes connu sous le nom d’Holocauste a été construit.

Et aucune « éducation » à l’Holocauste auprès de jeunes écoliers impressionnables ne fonctionnera.  Ils ont essayé cela depuis 30 ans maintenant et plus de gens que jamais trouvent l’Holocauste au mieux douteux.

Chaque jour, des millions de nouvelles personnes sont exposées à un aspect du révisionnisme historique en ligne, et il suffit d’un mème puissant et perspicace pour faire s’écrouler tout l’édifice du mensonge.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !