La montée de l’antisémitisme dans le monde « force » Israël à voler plus de terres aux Palestiniens

0
158

Paru dans Christians for Truth

Robert O’Brien, conseiller du président Trump pour la sécurité nationale, a averti mercredi les Palestiniens que les colonies israéliennes continueront de s’étendre car la montée de l’antisémitisme dans le monde signifie que davantage de Juifs vont immigrer en Israël :

O’Brien a défendu le plan de paix de Trump au Moyen-Orient, qui a été adopté par Israël mais rejeté par les Palestiniens. O’Brien a déclaré que le plan n’est pas « parfait », mais a exhorté les Palestiniens à négocier les termes de l’accord proposé. L’accord offre des avantages économiques qui permettraient à la Palestine de devenir le « Singapour du Moyen-Orient », a-t-il dit…
« Cela pourrait être la dernière occasion de trouver une solution à deux États », a déclaré M. O’Brien au Centre international Meridian. « Le taux de natalité israélien est fort et augmente parce que, malheureusement, l’antisémitisme en Europe et dans d’autres endroits du monde encourage davantage de Juifs à retourner en Israël. Les colonies vont continuer à s’étendre. Si ce gel des colonies ne tient pas. Si ce processus de paix ne fonctionne pas, il pourrait être physiquement impossible d’avoir une solution à deux États ».
Il était inhabituel pour un haut fonctionnaire de l’administration de lier l’antisémitisme aux colonies. Les Palestiniens, ainsi qu’une grande partie de la communauté internationale, considèrent les colonies en Cisjordanie et Jérusalem-Est annexée – territoires saisis par Israël lors de la guerre de 1967 – comme illégales et comme un obstacle majeur à la paix. Mais les commentaires d’O’Brien vont dans le sens de l’administration Trump qui favorise fortement Israël dans ce conflit de longue date.
O’Brien n’a pas noté que la population palestinienne augmente également dans les territoires palestiniens et en Israël, selon les statistiques de l’ONU. La population palestinienne augmente d’environ 2,4 % par an, soit 33 % de plus qu’en Israël.

La presse mondiale contrôlée par les juifs ne cesse de dénoncer la montée « sans précédent » de l’antisémitisme afin de convaincre le plus grand nombre possible de juifs de faire l’alya en Israël.

C’est ce qui ressort de la propagande fait autour de l’Holocauste pendant la Seconde Guerre mondiale.  Le seul endroit au monde où les Juifs sont « à l’abri » de l’antisémitisme est Israël, que tous les États arabes environnants veulent apparemment « rayer de la carte ».

Bien sûr, les Israéliens sont parfaitement capables de construire des tours d’habitation pour accueillir tous les nouveaux Juifs qui s’installent en Israël afin qu’ils n’aient pas à s’étendre vers l’extérieur et à voler davantage de territoire palestinien.

Mais ce serait « antisémite » de « forcer » les Juifs à vivre dans des gratte-ciel de luxe comme ils le font à New York, Chicago et Miami.

Mais la réalité est que la plupart des Juifs n’ont aucun intérêt à vivre parmi d’autres Juifs en Israël.  Les Juifs préfèrent vivre parmi les goyim antisémites, où la vie est facile, même si on leur donne l’impression d’être des « singes poilus ».

Lorsque les Israéliens bombardent Gaza, les musulmans d’Europe attaquent les Juifs, ce qui pousse les Juifs à menacer de partir et de s’installer en Israël, ce qui oblige Israël à voler plus de terres et à tuer plus de Palestiniens, ce qui provoque plus d’attaques palestiniennes contre les Israéliens, ce qui pousse Israël à bombarder à nouveau Gaza, ce qui provoque plus d’antisémitisme dans le monde.  Et ainsi de suite…

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !