Sadate et Hitler

0
172

SADATE ET HITLER

En 1953, la rumeur s’était répandue que Hitler était encore vivant et qu’il était au Brésil. Un journal du Caire (l’hebdomadaire El-Moussaouar) demanda à diverses personnalités égyptiennes ce qu’elles écriraient à Hitler si la nouvelle de sa survie était confirmée. Anouar El-Sadate (futur président égyptien) fit la réponse suivante :

Mon cher Hitler,
Je vous félicite de tout mon cœur. En dépit des apparences, c’est vous le véritable vainqueur. Vous avez réussi à semer la discorde entre Churchill, ses alliés et leur allié commun, le diable [= Staline]. L’Allemagne vaincra car son existence est nécessaire à l’équilibre mondial. Elle renaîtra en dépit des puissances de l’Ouest et de l’Est. Il n’y aura pas de paix sans que l’Allemagne redevienne ce qu’elle a été. L’Ouest aussi bien que l’Est paieront pour cette réhabilitation, qu’ils le veuillent ou non. Les deux camps y consacreront beaucoup d’argent et d’efforts, dans le but d’avoir l’Allemagne de leur coté, ce qui bénéficiera grandement à celle-ci, aussi bien aujourd’hui qu’à l’avenir.
Pour ce qui est du passé, je crois que vous avez commis quelques erreurs, comme d’ouvrir trop de fronts et [de ne pas avoir su parer à] l’imprévoyance de Ribbentrop face à l’habile diplomatie britannique. Mais vous êtes pardonné, à cause de la foi inébranlable dont vous avez fait preuve envers votre pays et votre peuple. Vous pouvez être fier d’être devenu immortel. Et nous ne serions pas surpris si un jour vous réapparaissiez en Allemagne – vous ou un nouvel Hitler.
Anouar El-Sadate.

(lettre publiée dans l’hebdomadaire cairote El-Moussaouar [L’Illustré], le 18 septembre 1953.)

Anouar El-Sadate (1918-1981) entra à l’Académie militaire royale du Caire en 1936 et en sortit diplômé en 1938. Comme beaucoup de nationalistes arabes de l’époque, Sadate ne cachait pas son admiration pour Hitler ; il avait des contacts avec un réseau d’espionnage travaillant pour l’Afrika Korps de Rommel, et fut emprisonné par les Britanniques en 1942 (il s’évada en octobre 1944). En 1950, Sadate rejoignit le Mouvement des Officiers Libres de Néguib et Nasser, qui renversa la monarchie en juillet 1952.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !