Le carnaval néo-nazi d’Alost met la juiverie mondiale en état de choc, appelle l’Union Européenne à écraser le pays

0
545

Paru dans Démocratie Participative

A Alost, vous pouvez porter vos habits du dimanche sous les acclamations de la foule

Le glorieux carnaval d’Alost, désormais communément appelé « Le Plus Grand Carnaval Néo-Nazi du Monde », a été un succès médiatique retentissant au grand dam de la lie politicarde belge, toujours soucieuse d’être du côté du manche (des juifs, donc).

Réunis pour faire la fête, les Flamands ont renoué avec une antique tradition : se moquer des horribles juifs.

Le yid Glucksmann a parfaitement résumé la trame des événements :

Exactement, tout à fait.

Les juifs sont de la vermine et les Nazis sont des gars sympas applaudis par les enfants avec qui on a envie de boire de la bière.

Que demain Adolf Hitler revienne et qu’il soit offert dix places pour boire une bière avec lui et vous verrez des millions et des millions de candidats du monde entier se précipiter pour vider quelques verres avec le Führer.

En tout cas, le carnaval est désormais entré dans l’histoire de la libération de l’Europe de la tyrannie juive. Cette tyrannie ne pouvait pas durer toujours, d’autant qu’elle est édifiée sur le mensonge et la haine.

Pour une raison simple : les juifs n’ont pas d’humour.

Les juifs se considèrent comme racialement et moralement supérieurs aux goyim et estiment à ce titre qu’ils ne peuvent jamais être l’objet de moqueries, même la plus légère, de la part de leurs esclaves. Le juif, qui sait parfaitement qu’il tire les ficelles dans la coulisse, y voit aussitôt un signal de rébellion contre sa domination.

L’humour est donc la plus grande arme contre le juif en ce qu’il tourne en dérision les prétentions grandiloquentes du juif.

C’est pour cela que ce carnval est immédiatement perçu comme une menace de premier ordre par le Kahal.

Le rabbin en charge de la Licra US a sorti ses plus belles larmes de crocodile pour appeler à la répression.

« Il est vraiment consternant de voir de nouveau des tropes antisémites de ce genre, réalisés dans le cadre du carnaval d’Alost. À une époque où l’antisémitisme est en hausse, il ne devrait y avoir aucune tolérance pour ce type de manifestations honteuses et haineuses. »

La juiverie américaine appelle à une féroce campagne de terreur contre la Belgique.

AJC :

Bruxelles, le 23 février 2020 – L’Institut transatlantique de l’AJC a condamné le défilé antisémite du carnaval d’Alost qui s’est déroulé aujourd’hui et qui a été autorisé par les autorités belges à se dérouler sans entraves. L’AJC a exhorté les dirigeants belges et de l’Union européenne à condamner les costumes et a demandé à l’UE d’enquêter sur la Belgique.
Redoublant après les marionnettes antisémites géantes de l’année dernière, le défilé d’aujourd’hui a présenté des costumes de Juifs orthodoxes vêtus de noir, comme des insectes de taille humaine, avec des coquilles et des pattes d’insectes en papier mâché qui invoquaient la déshumanisation des Juifs par les nazis comme de la vermine. Dans les semaines qui ont précédé la marche, les organisateurs auraient vendu des centaines de « kits de rabbin » avec des nez surdimensionnés à enfiler, des serrures latérales factices et des chapeaux noirs traditionnels portés par les Juifs orthodoxes.
« En ce moment honteux, les yeux du monde entier sont tournés vers la Belgique. Comme les autorités flamandes et fédérales belges ont refusé d’empêcher cette manifestation publique grotesque de haine antisémite – et dans certains cas l’ont même carrément soutenue – l’Union européenne devrait immédiatement ouvrir une enquête« , a déclaré Daniel Schwammenthal, directeur de l’Institut transatlantique de l’American Jewish Committee (AJC), basé à Bruxelles. « La Commission européenne devrait envisager une procédure au titre de l’article 7, car les autorités belges n’ont rien fait pour empêcher les costumes carrément antisémites, qui violent clairement les valeurs fondatrices de l’UE, fondées sur les leçons de l’Holocauste et de la Seconde Guerre mondiale. En tant qu’hôte des institutions de l’UE, la Belgique a une responsabilité particulière dans le respect de la dignité humaine et des droits de l’homme, y compris les droits des minorités », a déclaré M. Schwammenthal.

« Les yeux du monde entier » : notez comme la juiverie se croit au centre du monde.

Plus puante d’arrogance que cette race, il n’y a pas.

Et c’est avec la même arrogance qu’ils appellent au secours en glapissant rien moins que l’Union Européenne, toujours au nom de cette affaire de six trillions juifs gazés à l’insectide par Adolf Hitler.

C’est d’ailleurs la fonction de la religion de l’holocauste, avec son côté glauque surjoué façon Liste de Schindler : empêcher les goyim de rire dans les travées pendant le culte rendu au juif.

Mais les gens veulent rire, c’est dans l’ordre des choses.

Et les juifs sont probablement les créatures les plus grotesques qui existent sur cette terre, donc celles qui méritent d’être le plus moquées.

Totalement carnavalesque

En tout cas, l’an prochain, je crois que nous devrions largement participer à la nouvelle édition.

Il faut déjà songer à acheter les costumes.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !