Des émissions qu’avec des Blancs comme dans les Monty Python ne sont plus autorisées, déclare la BBC

0
684
La célèbre troupe d'humoristes des Monty Python ne serait sans doute plus autorisée à se reproduire de nos jours dans les émissions diffusées par la BBC car toute blanche. (Photo Mike Marsland/WireImage)

La British Broadcasting Corporation (BBC) a annoncé qu’à l’avenir, elle ne commandera plus d’émissions qui n’ont que des acteurs blancs – et qu’une émission comme la comédie “Monty Python” serait évitée parce qu’elle était composée d’une “bande de Blancs”.

Le directeur de la comédie de la BBC, Shane Allen, a déclaré aux médias britanniques que les émission programmant “une bande de six Blancs d’Oxbridge” n’intéressait plus les téléspectateurs qui “ont envie de sketchs et de sitcoms avec un sentiment d’appartenance”.

“Oxbridge” est une référence britannique aux diplômés des universités d’Oxford et de Cambridge, les deux plus anciennes universités du pays.

Alors que la BBC dévoilait un « radeau » de nouvelles comédies mettant en vedette des rôles principaux féminins et non blancs, Shane Allen a affirmé que le public en avait assez vu de “l’expérience métropolitaine et éduquée ».

Il a cité le show de la BBC en trois sketchs “Famalam”, qui a une distribution entièrement noire, comme exemple de la façon dont la société donnait une plate-forme aux nouveaux talents 50 ans après Monty Python, qu’il a décrit comme une “émission de gang dirigée par un producteur”.

Allen a dit : “Si nous réunissons une équipe maintenant, ce ne sera pas six gars blancs d’Oxbridge, mais un éventail diversifié de personnes qui reflètent le monde moderne et qui ont quelque chose à dire qui est différent et que nous n’avons jamais vu auparavant. »

En 2016, le producteur de l’émission “Dr, Who” de la BBC, Steven Moffat, a été cité dans une interview comme disant que cette société avait l’intention de mentir délibérément sur l’histoire de la Grande-Bretagne pour prétendre que les non blancs ont joué un rôle dans le passé du pays.

Source: newobserveronline.com

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

Vos partages nous permettent de continuer, merci !