OPINION – Attaque de Christchurch en Nouvelle -Zélande : un nouveau drame du multiculturalisme

0
321

Par Thomas Joly sur son blog

Le carnage qui a eut lieu dans deux mosquées en Nouvelle -Zélande à Christchurch a fait au moins 49 morts. L’auteur présumé, Brenton Tarrant, 28 ans, qui s’est filmé pendant son acte, a publié un manifeste de 87 pages où il dénonce un « génocide blanc », il se présente comme un « homme blanc ordinaire » et explique être né « dans une famille de la classe ouvrière ayant de faibles revenus ».

Dans ce long texte, l’assaillant déclare que les moments clé de sa radicalisation furent la défaite de Marine Le Pen à la présidentielle française de 2017 et une attaque au camion qui a fait cinq morts à Stockholm en avril 2017. Le titre de son manifeste, « The Great Replacement », fait référence à la théorie de l’écrivain Renaud Camus. « Cela faisait de nombreuses années que j’entendais et lisais sur l’invasion de la France par des non-Blancs », écrit-il. « Une fois arrivé en France, j’ai découvert que les histoires étaient non seulement vraies, mais profondément sous-estimées. Dans chaque ville française, les envahisseurs étaient présents ».

À vouloir imposer une immigration planétaire et surtout musulmane à tous les pays occidentaux, les tenants du mondialisme cosmopolite provoquent délibérément le choc des civilisations qui aboutit inéluctablement à des sociétés multiconflictuelles et à des tragédies de ce type.

* Thomas Joly est secrétaire général du Parti de la France

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !